l’Aciérie des promesses non tenues

Il est rare que la politique se mêle a une explo.

Mais nous voila dans une aciérie fermée il y a quelques années dont on a beaucoup entendu parler.

Une pensée aux sidérurgistes qui furent licenciées de cet incroyable lieu, sur le seul prétexte des profits boursiers.

La sensation est assez désagréable et a la fois incroyable, le lieu est immense, gigantesque amas de fer rouillé poussiéreux. Désagréable car a peine le colosse endormis que les chacals sont à l’oeuvre pour le cuivrer en douce. comme une meute d’animaux dévorants un animal à peine mort.

Nous sommes ici dans un endroit étrange, tout est immense, et on ne comprends pas grand chose. Les hauts fourneaux sont électriques ce qui n’est pas habituel par rapport a ce que les médias ont l’habitude de montrer.

La visite fut rapide car une camionnette tourne, même si nous ne savons pas qui ils sont nous n’avons pas trainés.

Nous avons scindés l’équipe en deux par sécurité le temps de la deuxième visite, après avoir étés coincés une bonne vingtaine de minutes sans bouger dans un bureau en attendant qu’une camionnette se barre…

Ces images sont des témoignages du dégoût de la politique de ces dernières années, celle qui laisse licencier en masse sans raison, et détruit des outils industriels extraordinaires.

Ce lieu sera intégralement effacé  d’ici 2017.

Le propriétaire indien, lui ne s’est jamais aussi bien porté.

En 2020 la démolition a commencée, c’est un chantier actif !

Pour la promesse, voyez un certain président avec un S 😉

Vidéo : Fonctionnement du four

L’énigme de la stèle disparue