Le Cabestan de Saint remy de provence

LE CABESTAN de la Carrière Saint Paul,

SAINT REMY DE PROVENCE

Un peu de tourisme en lien avec les carrières.

Nous voici à Saint Remy de Provence près du site archeologique de Glanum et des Carrieres de Lumieres

Au sud de la ville a proximité des “Antiques” se trouvent les restes restaurés en 1984 de deux Cabestans.

Ce sont des puits d’extraction de la pierre permettant de remonter les blocs a la surface, mais a la différence de nombreux puits comme ceux de Chatillon, de Verberie, ou du Puits à Daubin qui sont des Treuils à Manege®, les cabestans ne fonctionnent pas sur le meme principe mecanique:

Avec un treuil on fait tourner un ou plusieurs chevaux autour d’un axe vertical qui grâce a un renvoi d’angle mecanique transmets la rotation a un axe horizontal qui est placé au dessus d’un puits, cet axe permet d’enrouler un cable au bout duquel un bloc est attaché.

Un cabestan lui est different:

C’est un peu le chainon manquant technique entre l’antique roue de carrier et le treuil à Manege®, le cabestan lui existe depuis très longtemps, les romains en utilisaient deja. Là on a toujours des éléments similaires, mais le cable ne s’enroule pas sur l’axe horizontal mais sur le vertical autour duquel tourne le cheval. au dessus du puits se trouve le renvoi d’angle sour forme d’une roue.

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire et la technique du Cabestan:

Le Cabestan de la Carriere Saint Paul à saint remy de Provence“,

de Jean Louis Paillet du CNRS d’Aix en Provence, disponible au Musee des Alpilles (7,60€), disponible sur place ou en appelant au 04 90 92 68 24

En passant, Rue des lumieres a fait une page bien complete sur les treuils

le site est grand ouvert et fait partie d’un parc, un des cabestan avait ete restauré dans les années 1980, les puits sont fermés et securisés, un acces a la carriere souterraine existe chez un particulier

Il est a noter qu’une grande partie de la carriere s’est effondree au 18eme siecle.

Bref passons a la visite de ces installations mecanique au jour:

Photo : Carrières souterraines – Forts | Urbex, Quarrex