Les SABLES DE P.

LES SABLES DE P.

Ah ce souterrain de sable nous a fait rêver, et il s’est fait désirer jusqu’a la derniere minute !

Pour des raisons habituelles de confidentialité liées a la sauvegarde du lieu, nous ne donnerons pas d’informations de localisation.

Nous avons eus la mauvaise idée de cherche ce lieu en pleine canicule, ce n’etait pas tres malin, et sans une bouteille d’eau… ah le sud et ses coutumes nous etaient peu connues (oui c’est quelquepart au sud de la Loire).

Nous avons retournes les environs ou nous sommes tombes sur pas mal de fausses pistes, dont de petits souterrain sans ampleur, mais avec a la sortie un Punk a chien anglais bourré et sa copine complètement nue bronzant au soleil… n’importe quoi…

Apres trois heures de recherches sous un soleil arrassant et en revisant nos classiques ( merci https://www.exxplore.fr ) ); nous sommes enfins tombés sur une entrée.

C »etait une extraction de sable blanc assez compact avec surement autre chose que de la silice car la matière est beaucoup plus blanche que les sables de Nemours, l’extraction se faisait comme d’autres extractions de sablesde la region (ou pas) : en taillant les cotés d’abord pour degager de gros volumes rapidement par la suite.

Le site etait equipé -chose classique- de voies decauvilles avec loco, ce qui permettait d’amener le sable dans un site distant pour preparation. et stockage.

Il devait y avoir autrefois beaucoup plus de galeries, aujourd’hui il ne reste qu’a peu pres deux galerie avec un étage et des perpendiculaires sur une distance d’une centaine de mètres. Globalement le tout est en tres bon etant mis a part quelques sympatiques effondements .

C’est un lieu un peu decevant au final pas tres rassurant non plus (on est quand même sur du sable hein ;)), mais quel bonheur cette fraicheur par temps de forte canicule ! Et les environs sont aussi assez sympa..

Le lieu recelle un autre type d’extraction souterraine qui a un peu bouleversé le paysage et laisse de beaux effondrements , mais nous n’en parlerons pas, nous n’avons pas exploré ce sujet.

Photo : Carrières souterraines – Forts | Urbex, Quarrex